La technologie, c’est ce qui ne marche pas.

Il y a quelque chose qui m’interpelle régulièrement dans la communication de diverses entreprises (et au-delà), c’est leur façon de représenter la technologie.
Je ne parle pas de la technologie de tous les jours, le smartphone, Google et Facebook, l’ordinateur embarqué dans les voitures… non cette technologie là est priée d’être discrète, de se faire oublier surtout, qu’on ne pense pas trop à elle et surtout à ce qu’elle implique.
Ici je veux parler plutôt de la technologie en tant que concept, ou plus exactement comme fantasme. Celle qu’on ne comprend pas (voire qu’on ne doit pas comprendre).

Très souvent, la représentation de ce fantasme technologique passe par la dépiction de versions bancales voire franchement buguées ou datées.

Des hackers et des robots

C’est souvent le cas pour les logos sensés représenter les « hackers », source de fantasmes s’il en est.
Bon exemple, le logo de la série de jeux Watch Dogs, qui est stylisé avec un underscore (ça, admettons) mais surtout, par des lettres affichant de sacrés artefacts de rendu.

Watch_Dogs logo
Image promotionnelle du jeu Watch Dogs, avec logo stylisé

Continue reading La technologie, c’est ce qui ne marche pas.